LOGO--CSC-FINAL

bandeaux-bibliotheque

Café livres du 6 novembre 2018

                                                        Prochaine rencontre de café-livres de 9h à 10h30: mercredi 12 décembre

 Rappel : ces résumés sont présentés régulièrement sur le site
http://www.csc-arbent.net/ onglet bibliothèque – animations.

Beaucoup d'absentes ce jour. Mais malgré cela, notre discussion a été aussi riche et animée que pour les précédentes animations.

Lectures présentées ce jour :
Les livres marqués par *** ont fait l'objet de votre sélection.

Odile : A son image par Jérôme Ferrari
Antonia, jeune femme corse, est photographe. Elle n'a que trente-huit ans quand elle disparaît au détour d'un virage, suite à une nuit blanche. Une mort prématurée qui constitue, et d'autant plus qu'elle est soudaine, un scandale aux redoutables pouvoirs de séduction.
Le temps de ses funérailles, l'auteur remonte le temps, à travers des épisodes de la vie de la jeune femme, se servant de sa relation à la photo, pour en faire une profonde méditation sur l'image. Il part du lien intime qui unit dès l'origine la photographie à la mort......
La mort, la photo, la Corse, le FLNC, et la religion chrétienne sont les ingrédients de ce court roman.
Hélène : Ungaretti poète italien
Voir en PJ la présentation de ce poète, faite par Hélène, toujours très « curieuse » dans ses lectures (dans le bon sens du terme).

Isabelle : Le dieu du carnage par Yasmina Réza

Nous avons affaire ici à un huis clos qui réunit deux couples.
Un des enfants a frappé le fils de l'autre alors ils se retrouvent pour parler de l'incident. Au début, on fait connaissance et les propos restent polis mais très vite la discussion dégénère pour le plus grand plaisir du lecteur.
Un huis-clos psychodramatique qui évoque « délicieusement » les paradoxes de la condition humaine....et qui questionne sur le "vivre ensemble ».

Agnielle : L'élégance du Hérisson par Muriel Barbery
« Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois.
Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. »
L'histoire de deux personnes marquées par la vie. Deux vies abimées qui vont être amenées à se rencontrer et se sauver l'une l'autre.

Geneviève : Un été avec Homère par Sylvain Tesson ***
L'auteur réussit dans cet ouvrage court, agréable et pertinent à nous promener dans les grands thèmes d'Homère qui nous le rendent finalement aussi proche que fabuleux.
La thèse principale est que rien n'a changé depuis Homère, l'homme serait toujours le même personnage, misérable ou grandiose, médiocre ou sublime, casque sur la plaine de Troie ou attendant l'autobus sur les lignes du siècle XXI ».
L'Iliade et l'Odyssée balaient des problématiques toujours d'actualité : la guerre est toujours présente, la paix n'est qu'un intermède qu'il est gravissime de considérer comme définitif. Sa violence est excessive et l'auteur fait le parallèle avec la façon dont nous traitons la planète : « le tombereau de déchets sous lequel nous ensevelissons la planète ne ressemble-t-il pas à ces charretées de corps versées par Achille dans le fleuve ? »
Ulysse échoue sur l'île des Lothophages, lesquels offrent à l'équipage une plante, douce comme le miel, le loto. Ce délice masque un poison qui vide l'homme de toute énergie, anesthésie toute volonté, l'accoutume à flotter dans une semi-présence, agréable, stérile. Après tout, les heures que nous passons hypnotisés par les écrans digitaux, oublieux de nos promesses, distraits de nos pensées, indifférents à notre corps, ressemblent aux heures hagardes des marins
d'Ulysse sur l'île empoisonnée.

Christiane : Salina, les trois exils par Laurent Gaudé
Il est question ici d'une femme, Salina, que les hommes salissent, bannissent et écrasent. Mais c'est une femme au courage et à la force exemplaire. Elle ne courbera pas le dos, ne baissera pas la tête et se relèvera.
Les mots et l'écriture de Laurent Gaudé ne servent qu'à lui rendre hommage et faire entendre sa voix par-delà les dunes et le temps.
C'est du fond d'une barque que nous écoutons Malaka, son fils, nous conter son histoire et pleurer sur sa vie de solitude et de souffrance.

                     Dieu n'habite pas la Havane par Yasmina Khadra                                                                                                                                                      Juan del Monte Jonava ne vit que pour chanter. Au Buena Vista Café, en plein coeur de Cuba, sa voix solaire lui a valu le surnom de "Don Fuego", la gloire de la rumba. Or, à presque 60 ans, son étoile s'est ternie. Le régime castriste, lui aussi, a vieilli. Il s'ouvre au monde, à l'argent, à la modernité. Le Buena Vista a changé de propriétaire. Et Don Fuego en est réduit à courir le cachet. Sa rencontre avec Mayensi, rousse incendiaire et mystérieuse de 40 ans sa cadette, fera rejaillir le feu de la passion dans les veines du sexagénaire...

Juliette : La disparition de Stéphanie Mailer par Joël Dickers
En 1994, Orphéa, charmante petite ville côtière des Hamptons, a défrayé la chronique avec les meurtres du maire, de son épouse, de leur fils et d'une passante probablement témoin encombrant de cette terrifiante tragédie.
Deux jeunes flics ambitieux de la police d'Etat, sont chargés de l'enquête qu'ils vont mener jusqu'à son terme en constituant un dossier solide permettant l'appréhension du meurtrier.
Mais l'affaire comporte quelques zones d'ombre et vingt ans plus tard, Stéphanie Mailer, une brillante journaliste locale, prétend que la police s'est trompée de coupable et qu'il faut reprendre toute l'enquête. Des propos d'autant plus troublants que la jeune femme disparaît peu après avoir contacté Jesse Rosenberg l'un des policiers, qui n'a plus d'autre choix que de se replonger dans des investigations se révélant bien plus complexes qu'il n'y paraît.

Partager cet article !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn